Qui sont les banques éthiques ? 

Vous souhaitez en savoir plus sur les banques dites éthiques ou souscrire un compte auprès d’un établissement qui participe à l’économie sociale et solidaire en France ? Lisez notre guide pour trouver toutes les réponses à vos questions.

Zoom sur les banques éthiques

Dans le monde entier, de nouveaux acteurs bancaires voient le jour avec un objectif commun : rendre plus éthique leur activité bancaire.
Connues sous le nom de banques éthiques ou banques alternatives, ces banques souhaitent participer à l’économie sociale et solidaire en œuvrant pour l’intérêt général.
Pourquoi ces banques sont-elles considérées comme éthiques ?
Selon la définition de la Fédération Européennes des Banques Éthiques et Alternatives (FEBEA), les banques éthiques ou alternatives recueillent les dépôts de fonds pour les réinjecter sous forme de prêt à destination des entrepreneurs pour les aider à financer des projets sociaux, écologiques, culturels et solidaires.

Dans l’imaginaire collectif, une banque éthique est égale à coopérative, mais ce n’est pas le reflet de la réalité: une banque éthique est généralement une coopérative, mais une coopérative n’est pas nécessairement une banque éthique.
En France, les banques éthiques sont souvent inconnues du grand public, mais elles existent et proposent même des services et produits similaires aux banques classiques. Tour d’horizon avec Détective Banque des banques éthiques en France comme la Nef et le Crédit Coopératif ainsi que des engagements solidaires et respectueux de l’environnement des banques traditionnelles dans ce domaine comme la Banque Postale.

 

Classement et comparatif des banques éthiques

Pour mieux connaître les banques éthiques actives en France, voici un classement et un comparatif des banques alternatives auxquelles vous pouvez souscrire :

Banque
Caractéristiques
NEF
Livret épargne solidaire
Crédit Coopératif
Compte courant, carte bancaire solidaire
Livret d’épargne éthique
Monabanq
Versement de la prime de bienvenue à une association
Bunq
Une option Super Green écologique : par tranche de 100€ dépensées, un arbre est planté

 

Les initiatives de chaque banque

Si vous êtes à la recherche d’une banque éthique, car vous souhaitez réaliser un placement alternatif grâce auquel vos fonds seront utilisés pour participer à l’économie sociale et solidaire par le biais de crédits octroyés pour financer des projets sociaux et environnementaux et participer à des initiatives respectueuses de l’environnement voici un tour d’horizon des banques éthiques en France :

 

La Nef pour l’épargne éthique

Créée en 1988, la coopérative Nef est une actrice incontournable du monde bancaire éthique. En effet, cette banque éthique française occupe la première place du classement réalisé par Oxfam France avec comme critère « changement climatique » et obtient même une note de 10/10. Que propose la Nef ? Pour l’instant l’établissement propose aux particuliers :

  • un compte à terme
  • des parts dans la coopérative
  • un livret d’épargne

Le livret d’épargne proposé par la Nef est un livret B à un taux d’intérêt fixe de 0,05%. La Nef garantie à l’ensemble des particuliers ouvrant un livret B et y déposant leurs économies que les fonds seront utilisés pour proposer des solutions de financement à des projets sociaux, solidaires, culturels et environnementaux. Pour plus de transparence, la banque publie tous les ans la liste complète et détaillée des projets qu’elle a financés. Parmi ces projets, on retrouve notamment des fermes biologiques, des librairies ou des initiatives pour des énergies plus vertes. Vous pouvez souscrire directement en ligne en fournissant vos pièces justificatives (pièce d’identité, justificatif de domicile, avis d’imposition, etc.) et vos informations personnelles et choisir à quelle cause vous souhaitez participer avec les fonds que vous déposerez sur votre livret Nef : environnement, social ou culturel. En optant pour ce livret, vous avez également la possibilité de reverser la rémunération à une association partenaire de la banque éthique et / ou de baisser le taux d’intérêt afin de permettre à la banque éthique de proposer des crédits à un taux moins élevé aux entrepreneurs solidaires.
Selon Léo Miranda, directeur marketing de la Nef, un nouveau produit bancaire verra bientôt le jour pour les professionnels et les entreprises. En effet, la banque lancera en septembre 2020 sa première carte bancaire et suivra un compte courant pour les professionnels et les entreprises.

Le Crédit Coopératif pour un compte courant éthique

Le Crédit Coopératif est actif dans le secteur bancaire depuis 125 ans. Appartenant au groupe BPCE, le Crédit Coopératif propose des services et produits bancaires similaires aux banques classiques. Son objectif est de favoriser le financement de projets œuvrant pour le bien commun comme l’investissement dans les énergies renouvelables. Cette banque éthique appartient à ses sociétaires, chaque avis a le même poids qu’importe le nombre de parts détenues.

Quels sont les produits bancaires éthiques proposés par le Crédit Coopératif ? Tout d’abord, vous pouvez ouvrir un compte courant et souscrire à une carte solidaire nommée Carte Agir ainsi vous contribuerez aux projets de l’association partenaire de la banque de votre choix :

  • Versement de 3€ par le Crédit Coopératif à l’association lors de la souscription
  • À chaque retrait dans un distributeur Crédit Coopératif, la banque reverse 12 centimes à l’association et 5 centimes si vous retirez des espèces auprès d’un distributeur d’une autre banque
  • Vous pouvez faire un petit don à l’association dès que vous effectuez un paiement avec la carte bancaire Agir

Cette carte solidaire est proposée au même tarif qu’une carte classique. Pour rappel, chaque don effectué vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt à hauteur de 75% de la somme versée.

En parallèle de cette carte bancaire solidaire, vous pouvez également faire le choix d’ouvrir un compte Agir et ainsi être certain que les sommes que vous déposerez seront destinées à financer des projets durables, solidaires et pour l’intérêt général.

Le Crédit Coopératif mise également sur les comptes épargne éthiques. En effet, vous pouvez ouvrir un livret d’épargne Agir dont le taux est de 0,75% si vous ne dépassez pas le plafond fixé à 15 300€ et 0,05% si vous déposez des fonds dont le montant est supérieur. En choisissant de souscrire à ce livret d’épargne solidaire, vous pourrez faire don de 50% de la rémunération obtenue à l’une des associations partenaires de la banque. Vous pouvez également placer votre argent dans un organisme de placements collectifs (OPC) solidaires et de partage et vos fonds serviront à aider au financement de projets éthiques.

A notez que la souscription s’effectue en ligne ou dans une agence du Crédit Coopératif.

Monabanq, une banque en ligne solidaire

La banque en ligne Monabanq créée en 2006 propose depuis septembre 2019 à ses nouveaux clients de participer à une initiative éthique et solidaire. En effet, les nouveaux clients peuvent reverser leur prime de bienvenue à une association venant en aide aux enfants du monde entier : l’association SOS Villages d’Enfants.

En tant que nouveau client d’un compte courant Monabanq, vous pouvez recevoir jusqu’à 120€ de prime de bienvenue si vous respectez les conditions d’octroi, mais si vous le souhaitez vous pouvez faire don de cette prime à l’association SOS Villages d’Enfants au moment de la souscription. Le but de la banque en ligne est d’accompagner l’association dans ses projets comme construire des maisons pour les familles dans les villages de l’association, permettre aux enfants d’être accompagnés une fois sortis des villages, aider les familles à se retrouver dans des espaces de qualité, etc.

Comment fonctionne le versement de la prime de bienvenue ? En ouvrant un compte courant chez Monabanq, vous pouvez bénéficier d’une offre de bienvenue d’un montant pouvant aller jusqu’à 120€.

Pour l’obtenir, vous devez réaliser une dizaine d’opérations minimum avec votre carte bancaire chaque mois pour un montant total minimum de 300€.

Durant les huit premiers mois de souscription, vous recevrez un virement de 10€ de la part de la banque en ligne soit un total de 80€.

Ensuite, vous recevrez 40€ de prime supplémentaire après le premier anniversaire de votre compte courant, dans le cas où vous avez continué à effectuer dix opérations minimums chaque mois pour un montant total de 300€ minimum entre le 8e et 12e mois.

Si vous souhaitez reverser cette prime pour financer les projets de SOS Villages d’Enfants et ainsi contribuer au bien-être d’enfants dans le monde entier alors lors des démarches d’ouverture de compte vous devez cocher la case qui permettra à Monabanq de faire un don de 120€ en votre nom.

Bunq, la néobanque verte

Bunq est une néobanque néerlandaise arrivée en France au cours de l’année 2018. Depuis peu, la banque mobile propose à ses clients d’agir pour la planète en souscrivant à l’option Super Green.

Cette option écologique et solidaire développée en collaboration avec l’Eden Restauration Project, permet aux clients de participer à une bonne cause en utilisant simplement ses moyens de paiement. A chaque tranche de 100€ dépensée, la néobanque s’engage à planter un arbre.

L’option Super Green est accessible pour les clients de la formule de compte Premium pour les particuliers et Business pour les professionnels. L’objectif de la banque mobile est de permettre à leurs clients de réduire leur empreinte carbone en participant à une initiative respectueuse de l’environnement.
En choisissant de souscrire à cette option écologique, vous obtenez une carte bancaire en métal et bénéficier d’assurances et garanties incluses. Pour un compte Premium avec l’option Super Green, la cotisation mensuelle passe de 7,99 à 16,99 € et pour un compte Business de 9,99€ à 19,99€.

Le service de paiement en ligne Pay Green et la nouvelle néobanque Onlyone

Ces initiatives solidaires dans le monde bancaire ne sont pas les seules en France : on retrouve notamment un service de paiement en ligne, Pay Green. Le but des entrepreneurs derrière ce service est de rendre plus positif l’impact de chaque transaction.

Ce service de paiement par carte bancaire ou ticket restaurant numérique s’adresse aux e-commerçants souhaitant contribuer à une bonne cause. Dans les faits, chaque client sera invité à faire un mini-don en arrondissant la somme à régler à l’euro supérieur et la totalité de ces dons seront reversés à l’association choisie par l’e-commerçant. De plus, leurs clients pourront connaître l’impact de leurs achats sur l’environnement et ils seront invités à renverser la tendance en contribuant à un projet respectueux de l’environnement.

Quant à Onlyone, il s’agit d’une néobanque qui sera prochainement lancée sur le marché bancaire français. À en croire l’un de ses créateurs Kamel Nait-Outaleb, cette nouvelle néobanque proposera les mêmes services que les néobanques actuelles du marché comme N26 ou Revolut (compte bancaire, carte de paiement, etc.), et un accompagnement pour consommer de manière plus responsable. À chaque transaction, le titulaire d’un compte Onlyone recevra une estimation de l’impact environnemental de celle-ci. L’objectif de la banque mobile est d’ajouter une plus-value environnementale à l’aide de conseils et de récompenses pour chaque client ayant réduit son empreinte carbone.

Les formules de compte seront payantes et chaque mois un euro provenant de cette cotisation mensuelle sera reversé à un projet solidaire et durable. Il faudra patienter jusqu’en juin pour découvrir cette néobanque, mais les pré-inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes.

Les engagements des banques traditionnelles

Les initiatives écologiques, solidaires et sociales ne fleurissent pas seulement chez les nouveaux acteurs bancaires, les banques classiques souhaitent également s’orienter vers un chemin plus éthique.

Décriées par les associations, certaines banques traditionnelles sont accusées de participer au financement d’énergies fossiles. Néanmoins, d’autres banques classiques sortent du lot avec pour objectif : avoir un impact plus positif sur la société et l’environnement.

Parmi elles, on retrouve la Banque Postale qui s’est engagée à financer des projets d’énergies renouvelables et ainsi écarter tout financement à des sociétés adeptes des énergies fossiles. De plus, la Banque Postale propose à ses clients de placer leurs économies sur des comptes épargne à vocation sociale et solidaire avec son service « Intérêts Solidaires », les titulaires de ce livret seront alors invités une fois par an à reverser un pourcentage ou la totalité des intérêts à une association partenaire de la banque.

D’autres établissements bancaires comme le Crédit Mutuel proposent à leurs clients des éco-prêts à taux zéro pour les accompagner dans le financement de travaux pour réduire leur consommation d’énergie.
Enfin, le Crédit Agricole est l’une des seules banques traditionnelles à avoir lancé des études pour connaître l’impact carbone des projets auxquels la banque participe financièrement.
Néanmoins, les associations et organismes sont nombreux à alerter sur le retard des banques traditionnelles à adopter des initiatives solidaires et respectueuses de l’environnement.

Créons ensemble le réseau d'entreprises solidaires.

La FinTech Mooncard a décidé d’agir, en créant un service additionnel et mettant à disposition gratuitement cet annuaire afin d’apporter un soutien aux entreprises françaises. Notre but est de créer le réseau B2B dont les entreprises françaises ont besoin, maintenant plus que jamais, au sein duquel elles pourront bénéficier de solutions et outils mis à disposition par le réseau B2B et ainsi, gagner en temps et efficacité.

Contactez nous

union@entreprises-solidaires.com

+33 6 86 11 16 45

68 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris – France